Le roi de la rumba congolaise est mort

Le « roi de la rumba » congolaise, Papa Wemba, est décédé dimanche à l’âge de 66 ans en plein concert à Abidjan.

Chanteur, auteur-compositeur et acteur à succès, Papa Wemba, de son vrain nom Jules Hungu Wembadio Pene Kikumba, était l’une des plus grandes figures de la musique congolaise.

L’artiste a été victime d’un malaise lors d’un concert à Abidjan dans la nuit de samedi à dimanche, où il participait au Festival des Musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), lors d’un concert diffusé en direct.

Papa Wemba était une légende de la musique africaine. Dans les années 1960-1970, avec son groupe Zaïko Langa Langa puis en solo, il avait fait rayonner la rumba congolaise à travers le monde. Il a formé des générations de musiciens dont certains poursuivent de grandes carrières, comme Koffi Olomidé.

Parmi ses plus grands succès figurent des morceaux comme « Yolele », « Sai Sai » et « Maria Valencia ».

En guise d’hommage, rappelons-nous son titre Yolele. Rip le Roi.

Laisser un commentaire